Partagez | 
 

 - Iconic -

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Cavalier pro
Cavalier pro

Messages : 194

Date d'inscription : 30/04/2016

Chevaux : Iconic,Mohawk (mission)

Navigation : banque

Iconic



Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: - Iconic -   Jeu 12 Mai - 19:52




Iconic est une jument de valeur. Un peu faible de constitution et toujours choyée, Madame a ses manières et refusera de sortir s'il pleut ou il neige ou bien même si la boue lui semble trop profonde. Ne pas l'écouter vous coûtera certainement assez cher. La jeune arabe attrapera facilement un petit rhume si l'air est trop humide ou trop froid. Alors oui, il faudra la cajoler mais elle vous le rendra bien. Avec ses allures rassemblées et un coup de saut impressionnant pour sa race, son élégance la prédispose au hunter si vous avez le courage de la faire briller avant chaque compétition.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Cavalier pro
Cavalier pro

Messages : 194

Date d'inscription : 30/04/2016

Chevaux : Iconic,Mohawk (mission)

Navigation : banque

Iconic



Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: - Iconic -   Jeu 12 Mai - 20:26


 



Session printanière


       Les températures étaient douces, le soleil caché par quelques nuages gris et le sol meuble. Les derniers jours de l'hiver se sentaient proches. Les prés enneigés avait laissé place au étendues herbeuses givrées. Les cavaliers du domaine se risquaient même à sortir les mains de leurs gants ou de leurs poches chaudes. Ils n'étaient plus emmitouflés sous des couches et des couches de vêtements. Les plus courageux sortaient de chez eux en sweat, bien que la plupart restaient sous une veste ou un manteau. 

      Ce matin, l'air était resté un peu frais si bien que de la fumée blanchâtre sortait des vans et des camions que l'on pouvait croisés sur les routes. Mais cette après-midi, la région s'était réchauffée. C'était avec joie que j'allais rejoindre Iconic. 

      Sur la route, je fredonnais dans ma voiture les airs que la radio diffusait. Les routes étaient plus fréquentées que d'habitude, mais cela ne me gênait pas. Après tout, c'était une bonne chose que les gens sortent de chez eux, profitent de leurs proches, de leurs animaux et de la vie ! Mon humeur guillerette se traduisait par un large sourire qui barrait mon visage. Que cela pouvait être agréable de monter à cheval sous un beau temps sans être obligatoirement en plein caniar! Je ne comptais pas beaucoup travailler avec la jument aujourd'hui mais le simple fait de la côtoyer quelques heure me rendait gaie comme un pinson. La vieille voiture que je pilotais crachotait et semblait s'étouffer. Elle commençait à rendre l'âme. J'étais enfin arriver sur le parking . Le ciel s'était un peu assombrie mais je m'efforçais de penser que cette journée serait magnifique. J'avais claqué les portes de la vieille automobile, je me rendais aux écuries avec mon sac de pansage dont l'anse était portée par une de mes épaules. Après avoir longé les deux premiers bâtiments du domaine j'arivais au box de ma jument. J'attendais qu'elle me remarque mais la demoiselle n'avait pas l'intention de bouger ne serait-ce qu'une oreille. Elle avait les naseaux dans les copeaux .

-bon ...euh... Patate t'as fini? lui dis-je

   

       Elle renâcla pour me signaler que je l'ennuyais un peu et qu'elle se portait très bien là où elle était. La belle arabe finit par m'adresser un regard et, assurément dans l'espérance d'une récompense me fit face. Quand elle se tourna et qu'elle déplaçait sa masse, elle semblait peser des tonnes. Sa nonchalance me dépassait. Comment pouvait- elle être aussi "molle" aujourd'hui alors qu'elle pouvait se montrer si déterminée les autres journées? Voyant que je n'avais rien à lui donner elle retournait à son occupation que j'aurais pu décrire par... pas grand chose. Je ne me démoralisais pas. Il faisait relativement beau, bien que le ciel se chargeait à mesure que le temps passait, et les oiseaux chantaient. Que demander de plus? Une jument active peut-être. Alors je me mis à passer les différentes brosses sur son corps, alternant l'action avec quelques caresses sur tout son corps. Quand je m' empara du cure pied pour continuer le toilettage de la jument ce fut un peu plus compliqué que d'habitude. Elle ne voulait catégoriquement pas me laisser prendre son pied. Impossible pour moi de soulever son sabot du sol de son box. J'avais beau reporter le poids de mon corps contre son épaule, tirer délicatement sur le peu de poils de ses fanons... rien n'y faisait.

"Iconic, donne."

      Après cinq bonnes minutes elle obtempérait. Comme à son habitude, la jument répugnait à me donner sa tête pour qu'elle soit brossée.
Une fois le pansage effectué, je sortais du box avec elle à mes côtés. Nous marchions dans les allées fleuries du centre. Le plus petit des manèges était libre. J'en profitais alors pour travailler en attente du concours "allures et modèles". Je refermais la porte du manège derrière la fine jument grise. Elle était loin d'être très déterminée mais sa vivacité allait en grandissant. Un tour de pas à pied pour la mettre dans le mouvement en avant et déjà la jument se résolvait à marcher avec de plus grandes foulées. Malgré cela, elle n'empiétait sur mon espace "personnel" à aucun moment. Elle respectait l'espace dont j'avais besoin. J'appréciais qu'elle ne se contente pas simplement de marcher mais qu'elle ait une réelle attention à tout ce qui l'entourait. C'était une bonne chose pour le concours qui s’annonçait. Arrivées à la hauteur de la lettre V je lui demandais de doubler. Toujours avec le plus grand respect elle réalisait ma demande. C'était le moment pour moi de demander à mon bel équidé de s’arrêter. Quelle ne fut pas ma surprise quand elle me donna juste ce que j'attendais ! Les quatre membres étaient bien en contact avec le sol, un côté  plus ouvert que l' autre. Elle avait fière allure. Cela me rappelait que j'étais en possession d'un véritable trésor, sans une once de méchanceté et, en règle générale, motivé et faisant le maximum pour sa cavalière. Quelques arrêts s'enchaînaient après celui-ci avec plus ou moins de réussite. Des tours de trot, encore quelques uns de pas et la séance se terminait. La jument n'était pas essoufflée, elle ne transpirait pas mais là n'était pas le but. Nous quittions les lieux dans le calme et je la fis brouter une trentaine de minute sur une étendue herbeuse longeant la carrière.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Divinité équestre
Divinité équestre

Messages : 774

Date d'inscription : 25/10/2015



Voir le profil de l'utilisateur http://ecurie-andromedae.forumactif.org
MessageSujet: Re: - Iconic -   Ven 13 Mai - 16:48


Hahaha la petite grise a ça dans les gènes ça se sent ! J'aurais apprécié plus de détails quand à la façon dont tu la penses et comment tu réalises le pas, où est-ce que tu vas, par où tu passes etc Smile en tout cas tu auras un bonus de préparation au concours !


1 point cavalier

+1% Soumission
+2% Trot
+3% complicité
+4% moral
-3% de forme
MàJ Alice
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: - Iconic -   


Revenir en haut Aller en bas
 
- Iconic -
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Domaine d'Arion :: Zone RP :: Infrastructures-
Sauter vers: