Partagez | 
 

 Scarlet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Cavalier pro
Cavalier pro

Messages : 245

Date d'inscription : 30/12/2015

Date de naissance : 21/07/1995

Age : 21

Objectif en cours : Cavalier Pro

Crédit : (c)Alice

Chevaux : Scarlet, Rivendell's Lady

Navigation : Scarlet ∝ Wielkopolski 4ans ♂
Rivendell's Lady ∝ Barbe 5ans ♀
Marius ∝ Fjord 6ans ♂

Compte bancaire



Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Scarlet   Ven 10 Juin - 12:32




Scarlet est un cheval complètement lunatique au niveau des relations avec les humains. Il peut être un complète adoration avec vous puis lorsque vous revenez vous renier jusqu'à en devenir dangereux. Généralement hausser la voix suffit pour le remettre dans le droit chemin, Scarlet est sensible à cette aide naturelle qu'il associe plus fortement à une punition que la cravache elle-même. Il vous faudra traiter Scarlet avec respect sans en oublier de la rigueur ou il se bloquera très certainement lors de la prochaine séance. Pas peureux, vous pourrez lui faire confiance si toutefois vous veniez à l'emmener en balade ou en concours.


Revenir en haut Aller en bas
avatar

Cavalier pro
Cavalier pro

Messages : 245

Date d'inscription : 30/12/2015

Date de naissance : 21/07/1995

Age : 21

Objectif en cours : Cavalier Pro

Crédit : (c)Alice

Chevaux : Scarlet, Rivendell's Lady

Navigation : Scarlet ∝ Wielkopolski 4ans ♂
Rivendell's Lady ∝ Barbe 5ans ♀
Marius ∝ Fjord 6ans ♂

Compte bancaire



Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Scarlet   Sam 11 Juin - 11:11





Scarlet


Comment avait-il pu ? Me faire ça ? A moi ? C'était un mec après tout. J'aurais dû me méfier dès que la passion nous avait enflammés. J'aurais dû me méfier de lui comme tout le monde m'avait toujours prévenue. L'amour peut faire mal. Si mal. Pourquoi ? Tant de questions qui restent sans réponses et qui polluent mon esprit. J'ai mal et je me sens seule. Lancée à 100km/h sur ces routes de campagne, je vois le paysage qui défile alors que les lueurs nocturnes commencent à faire leurs apparitions. Il est tard mais je n'ai pas eu le courage jusque maintenant de me lever de mon lit.
Cette photo me hante. Facebook quel réseau pourrit présent uniquement pour gâcher nos vies et nous rendre esclave. Qu'est-ce qui m'a pris d'aller sur le mur de cet homme que j'avais aimé pendant deux bonnes années et que j'avais quitté il y a seulement quelques semaines ? Quel pauvre imbécile ! Moi ou lui d'ailleurs ? Lui semblait alors mieux se tirer de notre rupture que moi. J'avais joué la fille forte, j'avais embrassé d'autres hommes le soir même après avoir mis fin à notre couple. Mais lui s'affichant avec une autre femme m'avait rendue folle et avait détruit cette image solide et imposante que je m'efforçais de créer.

Les paddocks rejoignirent alors mon champs de vision et je lâchai l'accélérateur. Les quelques chevaux qui broutaient, levèrent alors la tête au son du moteur et me regardèrent avant de retourner à leurs occupations. Un seul garda le port de tête en l'air et ses yeux noisettes se fixèrent avec attention sur la voiture. Je souris et des larmes coulèrent finalement sur mes joues. Je murmurai dans l'habitacle.

«Scarlet »

Alors j'arrêtai complètement alors la voiture une fois cette dernière garée à l'orée de la barrière du pré. Je glissai à l'extérieur de l'engin et posai mes bras sur le bois. Je regardai l'alezan au bout du champs. Scarlet lui aussi continuait de me regarder. Je vis sa bouche mâchonner l'herbe qui lui restait et le soleil se couchait doucement derrière moi. Je refermais ma veste autour de mes épaules et inspira. Son indifférence me fit mal. J'avais tellement besoin d'une présence compatissante qui saurait m'écouter.
Je me jetai à l'eau et essayai de l'attirer vers moi. Cela allait contre tous mes principes. Moi qui aimait me faire désirer des chevaux. Leur rendre ce qu'il me rendait pour m'assurer qu'ils ne se pensaient pas dominants. Les inciter à me rejoindre plutôt que ce soit à moi de les rejoindre. Mais Scarlet était tout l'opposé et je devais faire avec.

« Aller vient cheval»

Je claquai de la langue. Ma voix avait été un peu tremblante et j'avoue que je n'étais pas très confiante à l'idée de l'étalon viendrait me rejoindre. J'attendis quelques secondes puis j'entendis un souffle. Scarlet hocha de la tête et fit quelques pas en ma direction. Un sourire ravit mon visage et je pris de l'assurance.

« Vient ma grosse bouille ! Vient ! »

Invité par mes paroles, Scarlet avança de plus belle, allongeant ses foulées alors qu'il remontait le pré afin de me rejoindre à la barrière. Sa tête se balançait de haut en bas alors qu'il marchait avec vivacité. Je sautais la barrière pour le rejoindre dans le pré et sa tête se posa avec force contre ma poitrine.
Alors je craquai. Toutes les larmes que je retenais depuis quelques heures déjà déferlèrent sur mes joues et je mis mes mains autour de l'encolure de l'alezannpour plonger mon visage dans sa crinière.

Nous restâmes ainsi quelques minutes avant que l'étalon ne décide de redevenir le cheval qu'il avait toujours été c'est-à-dire un étalon solitaire et fier. Il recula de quelques pas pour se défaire de l'étreinte et je souris. Scarlet resterait Scarlet.  
Et en même temps j'aimais ce côté froid. Il ne me laissai pas m'apitoyer sur moi-même et me permettait d'aller de l'avant.

Je pris le licol de l'étalon et le dirigeai alors vers la porte. L'alezan me suivi la tête basse puis alors que j'ouvrais l'enclos, il tira fortement et parti au grand galop dans le champs. Ma main avait immédiatement lâché le licol et je regardai ma montagne s'élancer pleines balles dans le pré. Je me maudis : je devais faire attention avec lui c'était un jeune cheval avant tout.
Il se retourna et me regarda de ses yeux étincelants comme pour me défier. Sa tête était portée en hauteur et sa queue se relevait doucement.

J'avançai alors vers mon cheval après avoir fermé la porte. Et alors que j'arrivai presque à sa hauteur, il se dressa de toute sa hauteur puis vrilla pour repartir au grand galop dans le champ. Il lança les postérieurs et à nouveau me défia du regard.
Je commençai alors à courrir dans sa direction et il fit de même vers moi mais je levais les mains et il passa à côté de mon corps respectueusement. Une fois assez éloigné il jeta les postérieurs à nouveau.

Nous continuâmes encore quelques minutes à jouer au chat et à la souris dans le pré avant que je ne m'effondre sur l'herbe humide essoufflée. J'entendis alors les sabots de l'alezan avancer vers moi et je me redressa, aux aguets. Finalement il baissa la tête et la posa contre ma poitrine à la recherche de quelques câlins finaux. Je ne me fis pas prier. Scarlet m'avait fait tout oublier et surtout il m'avait redonné le sourire. Je posai un bisous sur son chanfrein soyeux et me redressai. Il était temps que je vive maintenant.
Et alors que je remontai le pré, l'étalon me suivi jusqu'à la barrière. Je le chassai gentillement. Il serait plus heureux en passant la nuit au pré. Il secoua la tête de haut en bas et s'en alla au pas alors que je sortai du pré et montai dans ma voiture.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Eleveur
Eleveur

Messages : 188

Date d'inscription : 11/05/2016




Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Scarlet   Jeu 23 Juin - 16:38


Oh ! Tes premières phrases sont bien tristes ... Heureusement, les animaux ne laissent pas tomber, eux !

+1 P.Cv

+4% Complicité
+3% Moral

+1% Forme

MàJ faite par Ela'
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Cavalier pro
Cavalier pro

Messages : 245

Date d'inscription : 30/12/2015

Date de naissance : 21/07/1995

Age : 21

Objectif en cours : Cavalier Pro

Crédit : (c)Alice

Chevaux : Scarlet, Rivendell's Lady

Navigation : Scarlet ∝ Wielkopolski 4ans ♂
Rivendell's Lady ∝ Barbe 5ans ♀
Marius ∝ Fjord 6ans ♂

Compte bancaire



Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Scarlet   Mer 20 Juil - 12:51





Scarlet



“Hey petit coeur”

Ma main glissa sur l'encolure de l'alezan. Il faisait chaud et l'étalon était humide dû aux fortes chaleurs. J’avais hâte de le sortir du box et d'abréger ses “douleurs”. Je lui passai le licol et Scarlet resta calme et attentif. Il semblait, d’une certaine façon, soulagé de ma venue et de pouvoir sortir de son abris. Intérieurement je rageai : pourquoi les palefreniers n’avaient pas eu l'idée de le sortir au pré pour lui éviter cette chaleur ?
Nous étions en pleine journée et le soleil tombait fortement sur l'écurie. J'accrochai la longe et tirait doucement.

L'étalon ne se fit pas prier et sorti avec hâte du box. Je le conduisis à l’ombre afin de lui curer les pieds avant de les goudronner et de graisser le sabot. Ainsi la douche ne pourrira pas ses fourchettes. En effet, au vu de la chaleur je n’avais pas de meilleure idée que de le doucher pour le rafraîchir.
Scarlet me suivit assez volontiers vers la douche et je commençai par mouiller bien ses 4 sabots afin d'éviter tout hydrocution. Puis je remontai sur les membres jusqu'à atteindre l'épaule et la cuisse. Je montais le jet au niveau du passage de sangle et terminai par la “selle”. J'évitais ainsi de lui mouiller les reins.
Alors je tournais le jet afin de faire une pluie et remontait sur l’encolure. Si Scarlet avait été calme et patient jusque là, l'idée que l’eau se rapproche de sa tête ne sembla pas lui plaire car il recula franchement.


“Oh ho Scarlet tout doux, ça va te faire du bien.”

Je le fais pivoter et recommença la douche sur l’autre côté de son corps. Cette fois-ci je m'attardais moins sur les sabots sachant qu’il avait déjà été arrosé. Finalement je lui fis face et dirigeai le jet d’eau sur son poitrail avant de remonter sur sa tête. La réaction fut immédiate et il leva bien haut sa tête à nouveau avant de reculer.
Je rigolais doucement avant d'accepter qu’il n'aimait pas l’eau et de battre en retraite. Je coupai le tuyau et utilisai le couteau de chaleur pour enlever un maximum d'eau sur son corps.

Nous arrivâmes alors à la barrière d’un paddock qui était disponible. L’ombre d'un arbre permettrait à Scarlet de ne pas avoir trop chaud et de ne pas retourner dans ce four qu'était son box.  Je rentrai avec lui et sentis l'étalon tirer pour s’en aller. Je le retins le temps de fermer la porte puis le gardai à côté de moi au calme quelques secondes. Finalement j’enlevai la longe et Scarlet s’en alla au petit trot. Je rigolais. Pour un cheval qui semblait impatient à l'idée de s’enfuir loin de moi, il restait timide.
Au pas, il goûta l’herbe avant de tourner en rond et de s’allonger. Bien entendu la terre colla à son poil mouillé et, une fois levé, la tête haute comme pour me rappeler qu’il sera de mon travail de le brosser après.

Je le regardai s’en alla au pas, arrachant par ici et par là quelques brins d'herbe. Je m’assis sur la barrière alors que Scarlet disparaissait au fond du paddock à la recherche de l'ombre. J’aurais pu lui mettre de la citronnelle contre les insectes mais lorsque l'idée me vint en tête il était déjà trop tard, Scarlet étant loin dans le pré.
Je souris et décidai de moi-aussi partir à la recherche de la fraîcheur.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Eleveur
Eleveur

Messages : 188

Date d'inscription : 11/05/2016




Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Scarlet   Jeu 15 Sep - 14:17


Tout en douceur ! C'est agréable :3

+1 Point Cavalier

+5% Complicité
+7% Moral (la douche en pleine chaleur, tu m'étonnes !)

+2% Forme
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: Scarlet   


Revenir en haut Aller en bas
 
Scarlet
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Scarlet
» Fruit de Titania, Erza Scarlet no Chikara !
» Carnet de Will Scarlet
» Scarlet blade
» Erza Scarlet - Titania, la reine des fées

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Domaine d'Arion :: Zone RP :: Prés et paddocks-
Sauter vers: