Partagez | 
 

 Altesse de Raynans

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Cavalier pro
Cavalier pro

Messages : 34

Date d'inscription : 09/08/2016

Objectif en cours : 1

Chevaux : Altesse de Raynans / Magnum (mission)

Navigation :
Banque
Altesse de Raynans
Visite
Sellerie
Carnet de bord



Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Altesse de Raynans   Jeu 1 Sep - 19:32


UC
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Cavalier pro
Cavalier pro

Messages : 34

Date d'inscription : 09/08/2016

Objectif en cours : 1

Chevaux : Altesse de Raynans / Magnum (mission)

Navigation :
Banque
Altesse de Raynans
Visite
Sellerie
Carnet de bord



Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Altesse de Raynans   Jeu 1 Sep - 19:35


Reprendre en douceur

Nina & Altesse

Accompagnée de la jeune jument alezane crin-lavés,la jeune fille se dirigea vers l'immense manège dont le sol brun échappait encore au ravage de l'hiver. Après avoir traversé la cour craquelante d'un givre étincelant que la pouliche avait effleuré de ses naseaux avant de remonter la tête, les vibrisses couvertes d'une poudre blanche et pailletée. Quelques flocons étaient venus se loger dans la crinière si longue de la ponette. Nombreux étaient les chevaux en repos et le manège était donc accessible en cette heure matinale. Nina mit pied à l'étrier et sautilla quelques fois sur place avant de s'arracher un instant à la gravité pour venir se loger à la place qui était sans aucun doute sa préférée. Elle retrouva le contact indirect du large dos de la jument et la courte encolure massivement sublimée par l'épaisse crinière blanche qui ravissait ses yeux chaque fois. Instantanément, la ponette se mit en marche alors qu'elle ajustait ses étriers, une mauvaise habitude qu'elle lui avait laissé prendre au fil du temps. Elle la laissa marcher rênes longues et se laissa bercer par le pas tranquille de la jument qui ne montrait aucun signe de raideur du à son temps d'arrêt et semblait étrangement calme malgré le temps frais. Elle lui fit décrire un tour à chaque mains avant de remonter progressivement sur ses rênes et de commencer à lui demander de se tenir en lui faisant décrire des cercles et des diagonales symétriquement à chaque mains. Tenant une main très légère et une jambe enveloppant le ventre de la petite haflinger, elle lui demanda des mouvements d'incurvations et de contre incurvation d'abord léger puis plus poussé sur de grands cercles. La blonde pressa sa jambe et la ponette prit le trot. La cavalière accompagna sa foulée en se levant un temps sur deux et lui demanda d'adopter une allure calme et posée. La ponette s’exécuta avec une étrange docilité et mâchonna doucement son mors à roulette. Après quelques tours à chaque mains, la jeune fille commença à travailler de nouveau sur des figures circulaires pour arrondir la jument. Celle ci répondit difficilement aux ordres mais finit par céder légèrement après de multiples demandes. Je la caresse et lui demande un arrêt sur la piste. Celle ci s'arrête correctement; je compte cinq seconde dans ma tête et si elle bouge un instant, elle finit par s'immobiliser. Elle se rendit compte du chemin parcouru en si peu de temps. Avant, elle refusait catégoriquement de s'arrêter plus d'une seconde, le trot était saccadé et irrégulier, elle dénigrait l'exercice et avait peur de son cavalier. Il avait suffit à la blonde d'acheter la jument et la sortir du centre équestre pour qu'elle en soit transformée. Elle la laissa souffler un temps avant de reprendre le travail au pas. Elle lui demanda d'abord un allongement pour mobiliser ses postérieurs avant de chercher à la mettre en place et à l'incurver correctement avant de lui demander un déplacement de hanches. En adoucissant encore son contact pour se concentrer sur ses jambes et sa position. Celle ci, déplaça son poids du corps et croisa les postérieurs puis les antérieurs pour se déplacer, hanches en dedans. La blonde n'en demanda pas trop pour ne pas l'agacer et recommença simplement à l'autre main. Ce fut plus laborieux mais elles réussirent. La cavalière félicita puis la remit un tour au trot avant de lui faire décrire un doubler au pas et de lui demander une cession à la jambe droite qu'elle avait tant de mal à réaliser en temps normal. Nina relâcha la pression sur la rêne intérieure et ajusta la rêne extérieure comme rêne d'appui tout en pressant sa jambe isolée pour demander le mouvement. A sa grande surprise, la crins-lavés effectua avec brio la cession en restant bien parallèle à la piste. Pour un travail bien symétrique, elle lui demanda la même chose à l'autre main et si la ponette eut du mal à garder l'impulsion et a passer son épaule, elle finit par faire la fin du mouvement correctement. La jeune fille caressa allègrement et laissa filer le cuir qui passait entre ses doigts pour la jument tendent son dos avant le galop.

  Après un temps de pas, Nina remit la jument au trot et pressa sa jambe isolée gauche et la ponette prit le galop. D'abord une foulée très rapide et désordonnée en tirant sur le mors que Nina n'avait à présent plus trop de difficulté à corriger. Elle lui fit simplement décrire un cercle en allégeant sa main et obtint un galop de travail d'une bien meilleure qualité. Son bassin bougeait violemment au rythme de la foulée étrange d'Altesse qui, si elle n'était pas inconfortable, ne l'était pas vraiment non plus. Elle lui fit ensuite décrire une diagonale ou elle lui demanda une transition galop trot galop, la jument refusant encore catégoriquement de se concentrer pour un changement de pied, elle devait se contenter de cela. Elle lui fit décrire un nouveau cercle pour l'avoir bien en main et lui fit décrire un tour de piste ou comme d'habitude, la jument se coucha dans les virages d'une manière que Nina ou même sa monitrice n'avait su corriger. Elle lui fit décrire une nouvelle diagonale ou elle la repassa au trot avant de la laisser retomber dans le trot.

Elle caressa généreusement son encolure aux reflets luisants. Un peu transpirante, celle ci se remit sans mal de la courte séance et Nina put mettre pied à terre rapidement pour avoir le loisir de s'en occuper correctement en la séchant, la pansant et en lui graissant les pieds.

DEV NERD GIRL

Revenir en haut Aller en bas
 
Altesse de Raynans
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Protocole Royal
» Si je veux être une altesse, je dois faire des prouesses....
» Antoine d'Effiat ~ Je ne vis que pour vous servir Altesse [Fini]
» Les Pubs, on les connaît toutes par coeur!
» Mille excuses, votre altesse ft. Yu Na ♥

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Domaine d'Arion :: Zone RP :: Infrastructures-
Sauter vers: