Partagez | 
 

 ❧ Caperuzo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Invité

Invité




MessageSujet: ❧ Caperuzo    Lun 6 Juin - 17:21




Allons toucher les étoiles (manège)
Quelque chose de toi (rond de longe)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité




MessageSujet: Re: ❧ Caperuzo    Lun 6 Juin - 19:19


Allons toucher les étoiles
To star over ••• Les sabots de Caperuzo martelaient le sol bétonné qui menait au manège. D'un pas assez lent et ample, il suivait sa cavalière à bonne distance et attentif aux moindres faits qui se tramaient dehors, il agitait les oreilles avec vivacité. Eileen le fit rentrer sans mal dans l'installation qu'il découvrait pour la première fois et elle le sentit se raidir, se redresser sur ses membres tandis qu'il s'arrêta pour pouvoir examiner les lieux. La jeune femme caressa tendrement l'encolure du jeune mâle et l'invita à reprendre leur marche. Finalement, il céda et vint adopter le même rythme qu'elle, baladant ses yeux bruns dans tout le manège. Elle décida de faire le tour à pied avec lui, et rapidement le cheval reprit confiance, alors elle put l'arrêter au milieu en toute tranquillité. Elle descendit les étriers après avoir ressangler, puis s'aida d'un cube qui traînait là pour se hisser en selle, préservant ainsi le dos de Caperuzo. Il se tint immobile et sa cavalière lui octroya une ultime caresse avant de l'envoyer au pas d'un mouvement de bassin. Le gris marchait avec énergie mais gardant son encolure relativement basse, de quoi étendre son dos et se relâcher. Eileen avait préféré le lâcher au paddock dans la journée, obtenant ainsi un cheval décontracté et qui avait pu faire déjà un peu d'exercice au préalable.  Une fois qu'ils eurent passés un bon nombre de coins, la cavalière remonta sur ses rênes, de quoi les tendre avec douceur, et Caperuzo se redressa de lui même. Elle vint le titiller au niveau des flancs pour demander une allure un peu plus soutenue et rebondie, et lorsque le résultat lui parut satanisant, elle ouvrit ses doigts sur les rênes, indiquant au gris de prendre le trot. Habitué à ces petits signaux imperceptibles mais bien présents, le gris adopta l'allure souhaitée avec entrain. Eileen souriait, c'était toujours agréable de sentir que sa monture était volontaire et apte au travail, et en l’occurrence, elle l'était. La cavalière commença à user méthodiquement de ses doigts pour demander au mâle de se mettre en main, ouvrant ses rênes avec parcimonie pour lui faciliter la tâche. Caperuzo répondit présent et vint tendre ses rênes, s'investissant parfaitement, jusqu'à se vêtir d'un joli port de tête dont témoignait son chanfrein à la verticale. Eileen s'essaya sur de grand cercle pour mobiliser les postérieurs de son jeune étalon et travailler l'incurvation. Si le gris se montra d'abord assez dur et réticent dans son pli, sa cavalière le fit céder au bout de quelques tours, appuyant plus vigoureusement avec sa jambe intérieure et ouvrant généreusement sa main. Elle entreprit le même travail à l'autre main en coupant l'exercice de quelques figures simples qui s'assuraient de ne pas dégoûter le cheval du travail, puis reprit le cercle. Caperuzo se montrait remarquablement plus souple à cette main et Eileen ne ne priva pas de le caresser gris à plusieurs reprises. Enfin, ils retrouvèrent le pas, ce qui fut l'occasion pour la cavalière de vérifier la sangle et d'y rajouter deux trous.

La jeune femme avait constaté que l'heure tournait bien, et l'encolure de Cap' pouvait en témoigner quant à la pellicule de sueur qui s'y était déposée. Mine de rien, les petits exercices de gymnastiques étaient fatigants, bien que nécessaires et surtout, ils faisant leurs preuves. Sans plus tarder, Eileen relança le gris, l'invita à trotter de bonne cadence et en usant de toute ses choses qu'ils avaient travaillés précédemment. Détendu dans la nuque, dans la mâchoire, et engageant les postérieurs avec volonté, Caperuzo se faisait noble. Sa cavalière pensa, ô combien il avait été bien appris ! Elle le mena avec précision sur des doublés pendant lesquels elle lui demandait d'allonger les foulées, le sollicitant de pression de talon afin qu'il entretienne son impulsion et développe son allure. Il se fit d'abord difficile à reprendre en fin de ligne, renâclant à plusieurs reprises en arrachant presque les rênes des mains de la jeune femme. Patiente mais ferme, elle se durcit dans ses aides et ferma ses doigts sur les rênes avec un peu plus d'avance, de façon à pouvoir le ralentir bien avant d'entamer son virage qu'elle voulait parfait. Les essais qui suivirent furent chaotiques. Caperuzo ne comprenait pas qu'il fallât ralentir, se prenant au jeu de tirer sur les rênes au moment où Eileen imposer le trot de travail. Après maints essais, elle obtint enfin une transition dans l'allure digne de ce nom, et elle félicita bien fort le jeune mâle, décidant de rester sur une dernière chose positive.

Suite à une seconde pause au pas qui s'avérait nécessaire pour que le cheval ne se sente pas contraint au plus au des points, Eileen reprit le trot, plaçant le gris sur un cercle. D'une pression de mollets sur le flancs, elle lança au galop l'étalon, qui ne manqua pas de claquer sa queue dans l'air au moment de bondir en avant. Elle le flatta et le laissait opter pour l'allure qui jugeait bonne, galopant quelques tours à chaque main avant de repasser au pas. Elle enleva quelques trous à la sangle et le laissa marcher de longues minutes, alors que dehors, le ciel se vêtissait d'une robe pastelle.
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Divinité équestre
Divinité équestre

Messages : 774

Date d'inscription : 25/10/2015



Voir le profil de l'utilisateur http://ecurie-andromedae.forumactif.org
MessageSujet: Re: ❧ Caperuzo    Mar 7 Juin - 18:15


Et bien on dirait que tu n'as plus beaucoup de choses à revoir dans les bases avec Caperuzo ! Quelle chance !
Ton résumé est très fluide bien que la fin arrive vite à mon goût hihi ! Très sympathique à lire !

Toutefois avec ce résumé tu gagnes :
1 point cavalier

2% de complicité
3% de moral
2% soumission
2% agilité
1% galop
1% trot


-5% de forme
MàJ faite
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité




MessageSujet: Re: ❧ Caperuzo    Mar 21 Juin - 21:40


Quelque chose de toi
Trust me ••• A cette heure matinale, le domaine était encore plongé dans un profond sommeil, au doux levé de soleil qui ne tardait à venir. La brume, mêlée à un parfum de fraîcheur hivernale, s'évaporait doucement. D'un pas pressée, Eileen sortit de l'écurie, tenant son jeune mâle par la longe de travail qui avait remplacé les rênes. Il n'avait aucun mal à suivre le rythme tonique de la jeune femme pour rejoindre le rond de longe, lui même tout émoustillé de cette sortie matinale. Il tenait son encolure haute et ses naseaux cherchaient sans relâche une quelconque odeur  féminine. Malheureusement, le trajet fut bien court et le mâle n'eut pas d'autres solution que de rentrer dans l'installation circulaire. Eileen vérifia que la fine couverture polaire qui recouvrait les muscles encore endormi de son étalon était bien placée, puis elle envoya le mâle sur un cercle assez large. Bien que légèrement agacé de travailler de si bon matin, Caperuzo répondit à la demande, faisant claquer sa queue dans l'air frais. Eileen gratifia sa bonne volonté d'une parole douce, ramenant sa chambrière vers elle pour ne pas presser l'étalon. Il aurait été bien dommage qu'il s'énerve tout de suite, sous peine de claquer un muscle à coup de ruades déchaînées. Caperuzo marchait donc d'un bon pas, énergique, bien qu'il gardait son port de tête encore un peu trop haut du goût de sa cavalière. Elle le fit ensuite changer de main. Avec enthousiasme, le jeune cheval tenta d’accélérer un peu l'allure jusqu'à trottiner sur place, les naseaux dilatés et prêt à bondir à la première demande. Seulement, Eileen ne l'entendait pas de cette façon et bien sur il ne devait pas prendre l'habitude d'anticiper ses demandes, ou même de prendre le trot sans son acquiescement. Elle bloqua son buste en direction de l'avant main du cheval et ferma ses doigts sur la longe en sifflotant. Susceptible, il plaqua ses oreilles contre sa nuque et fit mine de lever ses postérieurs, continuant ensuite à trotter à toute petites foulées en ronflant de mécontentement. Eileen prit une voix plus ferme pour lui demander le pas, et bien que déterminé à remporter ce duel, Caperuzo finit par céder. 

Après encore quelques tours de pas, Eileen avait finalement demandé le trot à son jeune mâle. Il avait d'abord pressé ses mouvements mais avait fini par ses calmer, venant même descendre son encolure et engager plus fortement ses postérieurs. Elle aimait le regarder lorsqu'il était ainsi, débordant de puissance et de vivacité qu'il usait à bon escient. Elle le ranena ensuite au pas, le temps d'enlever sa couverture qui à long terme aurait provoqué tout l'effet contraire de ce qu'elle devait apporter. Eileen donna une caresse à l'étalon et, alors qu'il était bien sage, arrêté à ses côtés, elle en profita pour tester un exercice simple. Elle se plaça près des hanches du mâle, donnant un peu de mou à la longe pour ne pas qu'il soit forcé de revenir vers elle, et intima au gris se décaler ses postérieurs pour qu'il chasse les hanches de lui même. Appliqué, Caperuzo s'évertuait à mettre du cœur dans ce qu'il faisait et le résultat ne payait pas de mine. Elle le félicita à plusieurs reprises et fit l'exercice à l'autre main jusqu'à ce qu'il soit bien acquis.

Eileen laissait son jeune étalon décompresser pendant quelques minutes, le temps d'une courte pause. Elle était aux jeunes chevaux ce que la récréation était aux enfants. Puis, elle le relança au trot pour le remettre en jambe. Elle suivait avec attention ses moindres mouvements, lui était attentif à ses moindres demandes, et même si parfois il semblait s'abandonner à d'autres jeux, elle le ramenait à elle d'un claquement de langue. Elle le sollicita enfin pour qu'il prenne l'allure supérieure, d'une parole simple et claire. Caperuzo ne se fit pas prier et embrassa le galop avec fougue et intensité, ne se privant pas de décocher quelques saut de cabri aux passages. Eileen souriait et le regardait tendrement, puis il reprenait son calme et une posture favorable à sa musculation. Au final, elle lui demanda de s'arrêter une ultime fois. Repasser du galop au trot était certainement le plus difficile pour le jeune étalon et Eileen y mettait du sien pour que la transition se fasse avec le plus de fluidité possible. Elle le laissa récupérer au pas, son corps tout entier dégageait une fumée qui finissait par disparaître dans l'air ambiant, et son poil était trempée, notamment sur l'encolure. Eileen lui remit sa couverture sur le dos et ils sortirent tout deux pour rejoindre l'écurie.

Un bon pansage fut le bienvenu, et en somme Eileen adorait prendre soin de son étalon. Dans son box, elle nettoya ses pieds et frotta avec énergie son corps à la paille pendant qu'il s'occupait lui à mâchouiller son foin. Il s'avérait être une vrai crème au box et Eileen savourait particulièrement ses moments qu'elle passait avec lui. Après une ultime caresse à son cher ami, elle quitta l'écurie pour se rendre au club house, sa journée était loin d'être terminée.
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Eleveur
Eleveur

Messages : 174

Date d'inscription : 07/05/2016

Navigation : • Banque

• Sweedam



Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: ❧ Caperuzo    Dim 26 Juin - 22:05


J'ai beaucoup apprécié ton résumé ! Il est bien détaillé et on peut s'imaginer sans peine la scène dans le rond de longe.

+1pt cavalier
+2% trot
+2% jeux
+3% moral
+3% complicité

-3% forme
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: ❧ Caperuzo    


Revenir en haut Aller en bas
 
❧ Caperuzo
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Domaine d'Arion :: Administratif :: Archives-
Sauter vers: