Partagez | 
 

 « Lorsque Revient » au travail

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Cavalier pro
Cavalier pro

Messages : 56

Date d'inscription : 23/06/2016

Chevaux : Lorsque Revient - Sweetbolt (Mission)




Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: « Lorsque Revient » au travail   Mar 28 Juin - 21:28



Lorsque Revient

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Cavalier pro
Cavalier pro

Messages : 56

Date d'inscription : 23/06/2016

Chevaux : Lorsque Revient - Sweetbolt (Mission)




Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: « Lorsque Revient » au travail   Mar 28 Juin - 22:00


Historique des résumés

- Répondre aux aides : Premier travail monté avec Revient. Il s'agit davantage d'une séance de test afin de repérer des pistes de travail pour nos futures entrainements. Revient est assez calme mais manque cruellement d'expérience.
-

Acquis de « Lorsque Revient »

Dressage

- Incurvation : Pas acquis - En cours d'acquisition
- Fluidité dans les transitions : En cours d'acquisition
- Maîtrise du pas : Acquis
- Maîtrise du trot : En cours d'acquisition
- Maîtrise du galop : En cours d'acquisition

Saut d'obstacle

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Cavalier pro
Cavalier pro

Messages : 56

Date d'inscription : 23/06/2016

Chevaux : Lorsque Revient - Sweetbolt (Mission)




Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: « Lorsque Revient » au travail   Mar 28 Juin - 23:00



Dressage : Répondre aux aides.

Les sabots de mon bai claquaient sur le sol de béton alors que nous marchions en direction du manège. Le temps peu clément de ce début d'après midi me poussait à monter dans un endroit couvert au cas où. Lorsque Revient marchait tranquillement à mes côtés, manquant plusieurs fois de m'écraser le pied par manque d'attention. Il faut que je lui apprenne à ne pas trop empiéter dans ma bulle. Après cette note à moi même, je poussais la grande porte en bois du manège et guidais mon étalon sur la piste sablonneuse. J'aimais profiter de quelques minutes pour faire marcher ma monture au manège avant de commencer n'importe quelle séance. Cela permettait aux chevaux un peu tatillons de dégonfler leur ventre afin que je puisse sangler correctement et que j'évite de me retrouver le nez dans le sable.

Quelques tours de piste plus tard, j'arrêtais mon équidé au milieu du manège et sanglais d'un trou supplémentaire. Après avoir réglé mes étriers, je me hissais en selle en essayant de ne pas me laisser choir comme une baleine sur le dos de Revient. Le bai piaffait légèrement à la monte mais j'aurais tout le temps de lui apprendre à rester plus tranquille. D'une pression des talons, j'invitais Revient à se mouvoir au pas, lui laissant le luxe de se détendre rênes longues pour le moment. J'avais l'impression de me mettre en selle pour la première de ma vie, c'était à la fois tellement étrange et tellement agréable. J'avais pourtant monté un certain nombre de chevaux durant ma formation mais là c'était différent ... C'était le mien.

Lorsque j'estimais que Revient avait suffisamment eu le loisir de se détendre, je me fis plus présente et m'arrangeais pour avoir un contact plus franc avec ma monture. Je vérifiais que mes jambes étaient en place puis je demandais à Revient d'exécuter quelques figures simples : Cercles larges, diagonales pour changer de main etc. Bout du nez en l'air, Revient ne semblait pas vouloir disposer à entrer dans une attitude de travail. Ce n'était pas grave, nous allions passer plus de temps à s'échauffer si il le fallait. J'essayais de détendre au maximum la nuque et la bouche de ma monture dont je sentais un peu de raideur. C'était un cheval assez jeune et j'avais probablement  beaucoup de travail à faire avec lui. Lorsque je sentis une première décontraction chez mon cheval, je lui demandais un départ au trot. La transition fut assez brouillonne à mon goût alors je fermais légèrement mes doigts sur les rênes pour repasser au pas. Je refis ma demande en essayant d'appuyer davantage mes gestes et fut davantage satisfaite par le départ au trot que m'offrit Revient.

J'entamais le même travail de décontraction aux deux mains, rétrécissant les cercles au fur et à mesure pour obliger ma monture à s'incurver davantage car Revient n'avait toujours pas le bout du nez au bon endroit. J'esquissais un sourire, me promettant de garder en tête toutes les petites imperfections que j'observais durant cette première séance peu chargée mais très instructive. Je tentais malgré tout d'aider Revient à s'incurver au mieux mais mon bai semblait encore plutôt raide. Je ne m'inquiétais pas cependant, un peu de travail lui permettrait d'être plus souple et de gagner en précision pour travailler dans de meilleurs conditions. Je me décontractais moi même au fur et à mesure de la séance, et je décidais alors de tenter un galop. Je laissais d'abord souffler ma monture en lui rendant un peu de rênes puis je repris le contact nécessaire avant de placer mes aides pour un départ au galop. La transition fut encore une fois pas très propre mais je laissais le cheval s'installer dans une allure stable avant de commencer à le travailler aux deux mains. Je profitais d'un changement de main pour redemander une transition descendante puis un nouveau départ au galop. J'aimais que le passage du trot au galop s'effectue le plus en douceur possible avec une transition propre mais ce n'était pas encore à l'ordre du jour avec Revient.

L'étalon semblait volontaire et je dû contrôler sa vitesse mais sans grands débordements de sa part. Le principal problème (et encore) c'était tout simplement le manque d'expérience de l'équidé, son manque de souplesse et de rigueur au travail. J'étais plutôt soulagée car cela ne résultait pas d'un vice ou d'un mauvais débourrage mais tout simplement de son âge et d'un manque d'entraînement. Je demandais plusieurs transitions à mon étalon, essayant d'être le plus précise possible pour qu'il puisse répondre au mieux à mes demandes. Après plusieurs longues minutes, je demandais un retour au pas et flattais doucement l'encolure de mon grand bai. J'étais soulagée car j'appréhendais un peu le premier contact monté avec Revient. Cela était probablement dû à ma formation où je devais m'occuper de plusieurs chevaux et donc je ne savais pas vraiment à quoi m'attendre au début. Je rendis les rênes à Revient et le laissais au pas de longues minutes avant de l'arrêter puis de descendre de selle. J'avais gardé en tête toutes les pistes de travail à aborder avec mon bai et je le rentrais donc aux écuries, des projets plein la tête.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Divinité équestre
Divinité équestre

Messages : 774

Date d'inscription : 25/10/2015



Voir le profil de l'utilisateur http://ecurie-andromedae.forumactif.org
MessageSujet: Re: « Lorsque Revient » au travail   Lun 4 Juil - 10:47


Lorsque Revient semble être un cheval vraiment à l'écoute et qui, comme tu le dis parfaitement, a besoin de souplesse et de musculation afin de devenir meilleur ! Super séance Very Happy


1 point cavalier
+2% trot
+3% souplesse
+1% de galop
+2% moral
+2% complicité
-5% forme
MàJ faite
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: « Lorsque Revient » au travail   


Revenir en haut Aller en bas
 
« Lorsque Revient » au travail
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Lorsque le passé revient en force. [Libre 1 personne]
» HAITI-JOBS-HAITI-TRAVAIL-HAITI TRABAJO-HAITI EMPLOIE-EMBAUCHAGE
» Plan d'action: ministere des Affaires Sociales et du Travail
» Atelier de travail sur le phénomène de l'exclusion dans la société haitienne
» Le travail ... Toujours le travail ... ( Pv Hermione )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Domaine d'Arion :: Zone RP :: Infrastructures-
Sauter vers: